>> Retour au vidéos

Toxicity
Réalisateur: Shavo Odadjian

Comme à son habitude, System Of A Down offre à ses fans un clip d'un esthetisme original et particulier pour évoquer les maux de leur ville Los Angeles. Et pour la première fois, c'est Shavo Odadjian, le bassiste de la formation, qui s'occupe de la réalisation de cette vidéo et montre par la même occasion sa créativité dans le domaine visuel.

Quoi de mieux que de débuter par les images d'une des manifestations les plus fortes du rêve américain, à savoir le fameux Hollywood Walk Of Fame (vous savez, les étoiles sur le trottoir aux noms des plus grandes personnalités de l'entertainment)?
Comme d'autres vidéos du groupe, Toxicity enchaine vite sur une alternance de deux séquences très nettes. La première montre le groupe jouant dans un décor totalement blanc, loin de tout repère temporel et spatial. Les mouvements de caméras sont ultra-rapides et pivotent autour des musiciens rappellant les fameux effets popularisés par la trilogie Matrix.

La deuxième séquence montre le groupe interpréter le second single de l'album dans un décor entièrement noir. La touche originale est alors apporté par un éclairage des musiciens sur lesquels sont projetés des images. Leurs corps et leurs vêtements servent de panneaux de projection sur lesquels on peut observer des instantanés de la pauvreté ambiantes dans certains quartiers de la cité des anges.
Le symbole est fort puisque le groupe se place en tant que support de visualisation pour mieux montrer les disfonctionnements de cette ville.

Complétant l'aspect dénonciatif de la vidéo, l'aspect live intervient à la fin quand le public apparait pour la dernière partie de la chanson pour s'amuser avec le groupe. Le clip se termine sur une mystérieuse vision de notre galaxie.

Un clip totalement représentatif de l'esprit des musiciens: dénonciatif, énergique, poétique et rêveur...