Ecoute Hypnotize - Paris - 05/11/05


S’il y avait bien un évènement que j’attendais depuis plus d’un mois c’était bien le match de Rugby France – Australie. Mais malheureusement pour mon côté rugbyman, un événement encore plus important (si si, c’est possible) allait se dérouler en ce Samedi soir bien frisquet. Effectivement, une centaine de fans ont eu l’immense privilège d’assister à l’écoute en avant-première d’Hypnotize avec la présence de John et Shavo. Et (évidemment) APS était de la partie.

Rendez-vous à l’hotel/restaurant/discothèque qu’est La Suite en pleine avenue Georges V. Entrée + Vestiaire obligatoire (normal vu la taille de la boite et qu’aucun appareil n’était autorisé pour empêcher tout enregistrement) + une consommation, le tout gratuit ce qui n’est pas négligeable pour une population qui n’est pas habituée à fréquenter ce genre de palaces.
La petite salle fashion et glamour a du mal à contenir tout le monde et passe en boucle les albums de System of a Down et les clips sont diffusés sur des écrans accrochés au murs. Première constation : du SOAD en boite, ça rend pas mal du tout, le son est très bon et ce serait peut-être une idée à retenter dans un autre cadre.

C’est à 21H00 que la première des deux écoutes successives commence, le silence s’installe et tout le monde est sous le charme. Pour la chronique détaillée de l’album, consultez la page consacrée à Hypnotize.

Une heure et demie plus tard, tout le monde s’agglutine devant la table pour la séance de dédicace qui suivra. John et Shavo entrent sous les acclamations des fans et répondront à quelques questions que les fans ont pu déposer dans un sac avant d’entrer dans la salle.

Shavo, depuis combien de temps te laisses-tu pousser la barbe ?
Shavo : Depuis 9-10 ans à peu près.

John, donnes-tu des cours de batteries ?
John : Ca dépend, dans le cadre d’un projet peut-être. Mais pour l’instant non, désolé.

Quel est votre public préféré ?
Shavo : Euh… Français. (Acclamation de public) Non sérieusement, tous nos fans sont supers, mais il faut bien avouer que vous, le public français, vous êtes toujours aussi fidèles depuis le premier jour et vous déchirez toujours autant.(Re-acclamation du public)

Quand irez-vous jouer en Arménie ?
Shavo : On nous pose souvent cette question. On l’a déjà fait une foi, mais malheureusement, nous n’avons pas pour l’instant la possibilité d’y retourner. Mais vous vous pouvez y aller aussi ! C’est un superbe pays ! (acclamation du public et un drapeau arménien vole)

Ferez-vous une tournée en France pour Hypnotize ?
Shavo : Oui. (Re-re-re-acclamation du public) On viendra le plus tôt possible, en mai je crois, à peu près comme en 2005.

J’ai un projet de clip pour vous, vous me laisseriez le tourner ?
Shavo : j’ai l’habitude d’écrire et de réaliser tous les clips pour System of a Down. Désolé, mais garde-le on ne sait jamais.

Pourquoi Serj et Daron ne sont-ils pas là ce soir ?
(John essaye de prendre de force le micro des mains de Shavo car lui aussi aimerait bien parler, ils se chamaillent, mais Shavo l’emporte) Shavo : Serj et Daron sont aux Etats-Unis et font la même chose que nous.

Pourquoi avez-vous sorti deux albums au lieu d’un seul ? On est obligé de payer deux fois, êtes-vous devenu capitalistes ?
Shavo : Si on a sorti deux albums c’est parce que dans tous les bons albums il y a toujours des chansons qu’on ne retient pas et qu’on ne peut pas apprécier correctement. Vu qu’on avait 40 chansons on s’est dit qu’il valait mieux faire deux albums pour que vous puissiez toutes les apprécier. Ca n’a rien à voir avec le fait de payer deux fois.

Vous voulez bien jouer à mon mariage ?
Shavo : Hmm… On ne fait pas encore dans les mariages.

Can you say Brainwashing ?
Shavo : Non

Que pensez-vous du groupe Rammstein?
Shavo : Ils sont mortels ! On les a vus il y a deux jours.

Avez-vous des side-projects ?
Shavo : A part Serj qui a Serart, non, personne ne joue dans un autre groupe.

D’autres albums sont-ils prévus ?
Shavo : Bien sur que d’autres albums suivront, mais pour l’instant nous n’avons rien en tête.

S’ensuit le défilement des fans devant les deux larrons et l’ambiance est très conviviale. John et Shavo prennent leur temps avec chaque fan, parlent à chacun d’eux et pausent sans problème pour chaque photo. Même le rodie y met du sien en répétant sympathiquement que tout le monde aura sa signature tant qu’on reste patient. Ils resteront jusqu’au bout et même plus, permettant à certains d’avoir plus d’un objet signé et quelques photos en plus. Vous pouvez voir les miennes dans la galerie spécifique. Franchement, quand on voit certains groupes qui ne vous regardent même pas et qui signent à la chaîne, à côté, John et Shavo se sont montrés très sympas et réceptifs.

Le bilan de cette soirée est plus que positif : découverte d’un très bon album et une bonne heure passée avec deux membres du groupe. Que demande le peuple ?

Un énorme et habituel merci à Nicole pour cette soirée.